1er mars14...Tapis blanc, bactéries et chute de ciel. Sortie de résidence au Kabaret du Moulin

C'était au Kabaret du Moulin, Avèze, Cévennes. Samedi 1er mars 2014. Tout était prêt, j'attendais derrière le rideau pour apparaitre. Mais il m'est tombé sur la tête, les gaulois n'en revenaient pas et moi j'ai tout vu au ralenti comme un tonneau en ferrari : l'accident au millimètre, je me glisse sous la toile comme un poseur nu parée pour le vernissage d'une exposition universelle des droits de l'homme. Immobile. La surprise éléctochoquée coule dans mes veine, condensée. Et puis c'est l'annonce du présentateur trop lent. Je brûle. Je gueule, je l'engueule je lui ferait bien la peau. Ca y est. Apparait la bête d'humanité pour vingt minutes de déferlante au présent, dix milles conneries de rouleau torche cul, des mots sur mes tripes elles bactérie, un parcours d'aventure dans 10m2 et les pauses les respirations la vie. Repartir comme je suis venue, d'une chute en haut d'un escabeau : haut en bas, bas en haut. Moulin de la fortune !


Gros Plaisir 2017. Image : Juliette Zanon
Dernière mise à jour 23 oct. 2017